Quelle est l’histoire du Taj Mahal ?

Classé parmi les plus beaux monuments du monde, le Taj Mahal recèle une histoire qui mérite d’être connue. Avec son style qui combine l’Islam, l’Iran et l’Inde, le Taj Mahal est bien plus qu’une architecture, c’est un monument sacré qui renferme plusieurs cultures.

Un édifice qui symbolise l’amour !

Selon une légende, cet immense monument situé à Agra a été construit suite à un amour sans faille entre l’empereur Shah Jahan et sa bien-aimée Mumtaz Jahan. Tombés amoureux très jeunes, les deux tourtereaux se sont promis d’être fidèles l’un à l’autre. Cependant, un empereur doit remplir ses obligations envers son peuple et sa famille en perpétuant la lignée. Le père de Shah Jahan lui trouve une femme qu’il épouse, mais avec laquelle il n’a aucun contact intime. En effet, Shah Jahan, même en étant marié, a tenu sa promesse de fidélité à Mumtaz Jahan. Espérant avoir enfin un petit-fils héritier, le roi trouva une seconde épouse pour son fils, mais l’amour entre les deux cœurs fut sans faille.

Ce n’est qu’après la mort de son père que l’empereur décida d’épouser Mumtaz Jahan et d’avoir des enfants avec elle. Avant sa mort, la femme demanda à son mari de rester toujours fidèle à son amour, mais aussi de lui construire un bâtiment. Ainsi, Shah Jahan créa cet immense mausolée, afin de montrer son amour pour sa femme.

Un bâtiment exceptionnel !

Le but de la construction de ce bâtiment étant de prouver son amour pour sa femme, Shah Jahan a décidé de créer le plus beau des monuments. Pour ce faire, il décida de faire appel aux meilleurs architectes de Perse. La construction a duré environ 24 ans, mais le Taj Mahal reste le meilleur monument architectural de cette époque. Aujourd’hui encore, ce bâtiment est l’une des œuvres architecturales les plus belles et les plus visitées au monde. En plus d’offrir une vue très agréable, la conception de ce bâtiment a été réalisée avec minutie : par exemple, les quatre piliers qui entourent le bâtiment ont été placés en biais pour éviter qu’ils ne s’effondrent sur le bâtiment en cas de tremblement de terre.

Une protection en période périlleuse !

Pendant la guerre entre l’Inde et le Pakistan en 1971, la pollution environnementale était très menaçante pour la population. Par mesure de prévention, le gouvernement indien a choisi le Taj Mahal comme point de repère pour le TTZ, afin de réduire le trafic et la pollution.

10 choses à voir au Japon
Un spectacle naturel exceptionnel : le Grand Canyon